Plus d'informations ? info@8limbs.be

Rechercher un produit

Combat de boxe thaï, comment faire face à un adversaire plus grand ?

Se retrouver en combat ou en sparring face à un adversaire plus grand que soi peut être une situation compliquée à gérer. Notre coach de boxe, vous donne 7 conseils pour prendre l’avantage lors d’un combat de boxe thaï face à un opposant plus grand.

Combattre un adversaire plus grand que soi peut être très frustrant, surtout lorsque vous ne savez pas quoi faire pour annuler l'avantage de portée de votre adversaire. Si vous ne faites rien, vous serrez sous le feu des coups de votre adversaire sans être en mesure de riposter, pourquoi ? Car vous serrez hors de portée, étant plus petit, votre allonge l’est également par rapport à celle de votre adversaire. Aujourd'hui, notre coach vous partage 10 conseils stratégiques, tactiques et techniques pour gérer un adversaire plus grand sur le ring. Alors mettez vos bandages, enfilez vos gants, je vous dit tout :

1) Durant un combat de boxe thaï, il faut trouver VOTRE portée

Lors d’un combat contre un adversaire avec une plus grande allonge, vous devez trouver le juste milieu. C’est-à-dire soit être en dehors de la portée des coups de votre adversaire pour ne pas être touché, soit être dans une zone où votre adversaire est à votre portée. En effet, si vous êtes à portée des coups de votre adversaire mais que vous êtes trop loin pour le toucher, vous êtes mal positionné.

Comme vous êtes le combattant le plus petit, vous allez vouloir éviter à tout prix cette « zone » où vous êtes a portée des coups de votre adversaire ET où votre adversaire n’est pas à portée de vos coups, car c'est dans cette « zone » que votre adversaire sera le plus dangereux. Soit vous restez à distance où vous ne pouvez pas être touché, soit vous vous rapprochez de manière à pouvoir également toucher votre adversaire.

2) Déplacez-vous et changer les angles.

Contre un adversaire plus grand, vous avez généralement un avantage, vous êtes plus mobile. Changer régulièrement de position, déplacez-vous latéralement  et tourner autour de votre adversaire. Ces déplacement vont « parasiter » la boxe de votre adversaire et vont vous permettre de créer plus d'opportunités pour trouver une ouverture.

De plus,  vous devez créer des angles différents d'engagement (et de désengagement) cela sera  crucial pour effectuer  des frappes puissantes et efficaces sans subir beaucoup de dégâts en retour.  Si votre adversaire régulièrement utilise son Jab pour vous tenir à distance, les mouvements de tête pourront

3) Utilisez des feintes

Utilisez différents types de feintes, que cela soit avec les poings ou jambes peut inciter votre adversaire à se protéger ou à lancer une contre-attaque. Profitez de cette opportunité c’est c’est le moment Idéal pour lancer votre une contre-attaque.

Si vous avez un bon jeux de jambes, vous pouvez également utiliser des feintes de déplacement, pour entrer et sortir de la portée de votre adversaire et le faire réagir à vos mouvements, vous créerez d’excellentes opportunités.

4) Soyez prêt à prendre des coups, restez solide

Vous devez être capable de tenir face aux coups de votre adversaire, sont allonge étant plus grande, vous serrez touché à un moment donné. Vous devez avoir développer une garde solide et un tempérament ou votre boxe ne s’écroule pas au premier coups. Vous pouvez développer cette résilience lors d’entrainements spécifiques et de conditionnement.

Notez cependant que ce point s’applique à chaque combat, que vous combattiez un adversaire plus grand que vous ou non, savoir encaissé les coups est une compétence que vous devez apprendre d'une manière ou d'une autre.

Heureusement, il existe de des entraînements spécifiques pour développer cette résilience à recevoir des coups. Je proposerai bientôt sur le blog certains exercices que j’utilise durant mes coachings. 

5) Le crochet au corps, votre joker

Votre adversaire étant plus grand, vous allez chercher à rester au corps au corps durant le combat. Cela vous permettra de garder une bonne distance pour vos frappes tout en pénalisant votre adversaire. Se retrouver engagé en corps a corps avec un adversaire est une position à double tranchant pour deux raisons :

- D’abord, face à un adversaire plus grand, vous devez apprendre à utiliser cette position pour délivrer vos jokers : vos crochets au corps et éventuellement vos uppercuts. Ceux-ci créeront beaucoup de dommage chez votre adversaire et toucheront souvent.

- Secondement, dans cette position, vous devez être également TRES vigilent car votre adversaire essayera de vous mettre des coups de genou au visage ou des coups de coude sur le haut du crane ( si vous combattez en Muay-Thaï ). Vous devez être attentif et préparé à vous protéger de ces attaques.

6) Changer les niveaux de vos attaques.

Votre adversaire étant plus grand, sa tête sera une cible plus éloigné, s’il sait esquiver les coups avec des mouvements de tête, il serra alors plus difficile de le toucher. Avec mon expérience, j’ai remarqué qu’il est très difficile de toucher directement un opposant à la tête.

Pour y arriver plus facilement, je vous recommande de changer constamment le niveau de vos attaques ( ex : low kick, coups au corps, high kick : un exemple de 3 attaques à 3 niveaux différents ). En attaquant toutes les zones du corps, vous allez créer d’avantage d’ouverture pour une frappe à la tête. Si vous travaillez bien votre adversaire au corps, il aura tendance à baisser sa garde pour se protéger… Ce qui vous laissera une ouverture pour une frappe au visage !

 

7) Apprenez à contrer les attaques "longues"

Lorsque je parle d’attaques « longues », cela sous-entend les attaques avec une longue portée, cela sera principalement le « teep » ( ou front kick ), le jab et tous les coups de pied circulaires de votre adversaire.

Ces attaques vous empêcheront de casser la distance, et auront pour objectif de vous tenir à distance. Vous devez apprendre à savoir vous défendre et à contrer ces attaques sans quoi votre adversaire vous empêchera constamment d’avancer et de trouver VOTRE distance.

Dernières pensées

Combattre un adversaire plus grand n’est jamais quelque chose de facile, et généralement vous préférerez être le plus grand des 2 combattants. C’est pourquoi en tant que boxeur et selon votre catégorie de poids, vous devez savoir si vous allez plus fréquement combattre des adversaires plus grand ou plus petit.

Si vous faire de la compétition, il deviendra primordial d’apprendre les techniques pour gérer plus facilement un adversaire plus grand. Au fil des combats, vous gagnerez en expertise et vus finirez par appliquer les techniques et stratégies qui marche ( celles que je viens de vous citer ).

Dernier point, il existe de nombreuses autres techniques et stratégies qui peuvent fonctionner face à un adversaire plus grand, et celles-ci peuvent varier également en fonction du type de boxe que vous pratiquez. Cet article, reflète mon oppinion sur la question, il ne s’agit pas de LA seule et unique vérité, chacun étant libre de se faire son idée.

Pour ceux et celles, qui désirent découvrir la boxe, je vous propose de faire une séance d’essai et de me contacter pour un cours offert. Je donne des cours de boxe pour enfant, des cours de boxe pour femme et des cours de boxe débutant.