Plus d'informations ? info@8limbs.be

Rechercher un produit

Entraînement de la capacité lactique ou Alactique. Quelle est la différence ?

Entraînement de la capacité lactique ou Alactique. Quelle est la différence ?

 

 

 

 

La popularité de l'entraînement HIIT ne cessant de croître, il est important de comprendre la différence entre les deux principaux types d'entraînement par intervalles : aérobie et anaérobie. Dans cet article, nous allons explorer la définition de chacun d'entre eux, leurs avantages, et dissiper les mythes sur la meilleure méthode pour perdre de la graisse.

 

La capacité lactique est la production d'énergie anaérobie avec décomposition du glucose en lactate.

La capacité lactique est l'un des principaux mécanismes par lesquels notre corps produit de l'énergie anaérobie. Alors que nous dépensons généralement de l'énergie aérobie pour nos activités quotidiennes à basse et à moyenne intensité, les disciplines qui demandent une forte intensité, telles que le sprint et la musculation, ont besoin d'une augmentation temporaire de l'intensité, ce qui est fourni par cette capacité lactique. La capacité lactique est obtenue grâce à un processus appelé glycolyse. Ce processus aide à diviser le glucose en lactate et en ATP (adénosine triphosphate). Ensuite, plus votre capacité lactique s'améliore, plus vous serez capable de supporter des charges intenses sans tirer trop de votre réserve aérobie. Ainsi, avoir une capacité lactique élevée signifie avoir plus de capacités physiques en général. Par conséquent, il est important pour tous ceux qui souhaitent améliorer leurs performances athlétiques et musculaires d'améliorer leur capacité acétique et leur développement anaérobie.

L'entraînement de la capacité lactique permet une meilleure utilisation du glucose et une plus grande résistance au lactate.

L'entraînement pour augmenter la capacité lactique est une excellente forme de pratique de condition physique. Il permet le développement et l'amélioration de la capacité du corps à utiliser les glucides consommés pour produire des énergies pour le mouvement. Une plus grande capacité lactique implique un meilleur contrôle et une meilleure gestion des niveaux de lactates dans le sang, ce qui peut permettre aux athlètes d'être physiquement plus actifs pendant plus longtemps. La formation en cours d'endurance a toujours été importante, mais l'ajout d'un entraînement en capacité lactique peut avoir des retombées positives supplémentaires et tirer le meilleur parti du temps investi en salle. Les séances d'entraînement effectuées pour développer la capacité lactique peuvent se concentrer sur un ensemble court et intense qui incorpore des répétitions allant jusqu'à 2 minutes, il est donc essentiel de prendre les bonnes pauses afin de récupérer assez tôt afin que chaque séance soit aussi efficace que possible. Dans l'ensemble, l'amélioration de la capacité lactique peut apporter des avantages importants à un programme sportif et offrir aux coureurs une durée prolongée d'exercice effrénée sans fatigue excessive ni crampes musculaires.

L'entraînement alactique quant à lui, est basé sur l'utilisation des réserves de glycogène musculaire sans produire de lactate.

La méthode d'entraînement alactique est l'une des méthodes les plus populaires utilisées par les athlètes pour améliorer leur performance. Alactique, se réfère à l'absence de lactate produit pendant l'exercice. Ces types d'entraînements impliquent des exercices intenses, généralement de haut niveau avec une durée de 30 secondes à 4 minutes et un temps de récupération court voire pas du tout. L'objectif est que les réserves de glycogène musculaire fournissent suffisamment d'énergie pour soutenir la session d'entraînement sans la production du dommageable lactate. Les exercices peuvent inclure des sprints sur une longue distance, des sauts squats ou des burp-ups et produire un entraînement plus court et intense qui permet aux athlètes d'atteindre leurs objectifs plus rapidement et en toute sûreté. De plus, il n'exige pas systématiquement autant de récupération que lors de sessions anaërobiques puisqu'il ne cible pas directement les points faibles et la capacité cardio-vasculaire de l'athlète qui prendrait normalement trop de temps pour être spécifiquement renforcée. La mise en œuvre correcte course alactique peut mener à une augmentation significative des performances atlétiques et cardiovasculaires dans la plupart des sports quand elle est combinée avec une planification pratique adéquate. Enfin, cette forme montrera également aux athlètes quels efforts favorisent leurs objectifs sportifs spécifiques en individuant les limites à partir desquelles il devient beaucoup moins productif. Des entraînements alactiques appropriés peuvent apporter aux athlètes une amélioration considérable à plus long terme en termes physiques comme psychologiques.

Les avantages de l'entraînement alactique sont une meilleure endurance et une plus grande résistance aux fatigues musculaires.

L'entraînement alactique est une forme particulière d'entraînement physique qui recourt à des périodes de travail et de repos intenses. Son objectif est d'améliorer l'endurance ainsi que la résistance aux fatigues musculaires. Cette forme spéciale d'exercice se caractérise par une intensité et une durée relativement courtes (de 30 secondes à 2 minutes). Pendant l'exercice, on cherche à effectuer les mouvements le plus rapidement possible afin de provoquer l'amélioration des performances. Les avantages à pratiquer ce type d'entraînement sont nombreux : amélioration des capacités cardiovasculaires, augmentation du flux sanguin vers les muscles sollicités, meilleure coordination et force explosive, et bien plus encore. À moins que l'on ne soit un professionnel chevronné, il convient cependant de commencer progressivement et de toujours vérifier sa condition physique avant chaque séance pour éviter tout accident ou blessure inutile. Enfin, pour obtenir des résultats optimaux, le repos entre chaque séance est indispensable pour bénéficier pleinement des efforts fournis. Les avantages liés à l'entraînement alactique assurent donc une bonne adaptation du corps aux exercices demandés et une meilleure endurance aux fatigues musculaires. Il ne fait aucun doute qu'avec le temps, cette pratique quotidienne permettra à chacun de profiter de bienfaits physiques incroyables ! 

Pour conclure, il n'y a pas vraiment de différence entre les deux types d'entraînement, mais chacun peut être utile selon les objectifs fixés !

Pour conclure, il n'y a pas vraiment de différence entre les deux types d'entraînement, mais chacun peut être utile selon les objectifs fixés ! Par exemple, l'entraînement en endurance est excellent pour améliorer la résistance et réduire le risque de blessures. De plus, ces exercices peuvent être très bénéfiques à des fins thérapeutiques et une routine consistante peut aider à soulager le stress et à équilibrer son corps. D'un autre côté, l'entraînement en puissance est idéal pour ceux qui veulent développer la force musculaire et/ou leurs capacités athlétiques. Ensuite, il faut s'assurer que sa routine d'exercice présente un bon équilibre entre les deux types d'activité. Il faut faire des exercices cardiovasculaires pour augmenter son endurance, mais utiliser aussi des poids ou du matériel spécifique pour s'entraîner en force. Pour optimiser ses progrès et rester motivé-e tout au long de la semaine, il est important d'alterner les salles de sport avec des activités quotidiennes telles que la marche ou le jogging. Ainsi tout type d'activité physique sera bénéfique afin d'atteindre vos objectifs physiques !

 

Cependant, avant de commencer votre programme quotidien d'exercice ou un nouveau challenge physique plus intense, il est toujours conseillé de consulter un-e professionnel-le pour vous assurer que votre routine est appropriée à votre condition physique actuelle et prudemment adaptée si vous souffrez ou avez souffert des problèmes physiques antérieurs. Gardez à l'esprit qu'il peut y avoir une fine ligne entre se pousser soi-même trop fort et rester motivée-e ! Etudiez comment chacune des formes d'entrainement peut vous aider à atteindre vos objectifs afin de rester en bonne condition physique ! Voilà , lorsque vous mettez tout cela ensemble il n'y a pas vraiment de différence entre les deux types d'exercices physiques - chacun offrant simplement une approche unique pour maximiser nos efforts physiques . Alors quel type choisirez-vous ? Cela dépend juste si vous voulez perdurer pour gagner en endurance ou pousser plus loin à court terme vers un but précis ! Quoi qu'il en soit , ce que compte c'est que soyez principalement actif-ve ! Bonne chance ! !

Paragraphe de conclusion : Alors, quelle est la conclusion ? Il n'y a pas vraiment de différence entre l'entraînement pour le seuil de lactate et la capacité alactique ; les deux ont leurs avantages en fonction de vos objectifs. Mais si vous cherchez des conseils pour améliorer votre programme d'entraînement, n'hésitez pas à me contacter ! Je serais plus qu'heureux de vous aider à tirer le meilleur parti de vos entraînements, quel que soit leur type.